Le scandale du «constateur» : Le jeune homme à la Ferrari interpellé à Casablanca

  Le scandale du «constateur» : Le jeune homme à la Ferrari interpellé à Casablanca







 

Après la suspension du «constateur» et de l’inspecteur de police qui avait supervisé le PV, suite à  un accident de circulation survenu lundi à Rabat, la Direction générale de la sûreté nationale vient d'annoncer l'arrestation du chauffeur de la voiture qui a provoqué l'accident, alors qu'il se trouvait à Casablanca. Il s'agit bien du jeune homme à la Ferrari (H.D) qui a défrayé la chronique ces derniers jours..

 

Un communiqué de la DGSN indique que dans le cadre de l'enquête judiciaire menée sur cet accident, ayant occasionné des blessures et des dégâts matériels, le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat, en coordination avec les services de la police de la préfecture de Casablanca, a procédé mercredi soir à l'arrestation du chauffeur de cette voiture qui se trouvait à Casablanca.

 

Une enquête judiciaire a été ouverte avec le mis en cause sur instructions du Parquet compétent en vue de déterminer les tenants et aboutissants de cet accident, ajoute la même source.

 

la publication sur le réseau social Snapchat d'une série de vidéos, depuis reprises sur Youtube, montrant un jeune homme en état d'ébriété provoquer un accident de la circulation dans une avenue de Rabat, la DGSN a déclaré dans un communiqué repris par la MAP avoir "suspendu provisoirement un inspecteur de police de ses fonctions, pour abus et dysfonctionnements professionnels commis lors de la procédure de constatation d'un accident de la circulation".

 

"Le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat a diligenté une enquête judiciaire, sous la supervision du parquet compétent, pour déterminer les tenants et aboutissants de cet accident causé par un chauffeur d'une voiture qui a heurté trois véhicules arrêtés à un feu rouge sur une avenue de la ville", indique la MAP.

 

Juste après, La même source a annoncé que "deux policiers ont été placés en garde à vue, mercredi matin, dans le cadre de l'enquête menée par le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat, sous la supervision du parquet, en rapport avec un accident de la circulation avec blessures".

 

"Il s’agit d’un officier du corps urbain relevant du district de police de l’Océan Rabat, qui était chargé de gérer les mesures de sécurité dans le périmètre de l’accident, et d’un inspecteur exerçant au service des accidents de la circulation, chargé de dresser le constat de l’accident".

 

La vidéo du jeune homme en question a fait le tour des réseaux sociaux. Dans ces extraits, on retrouve ce dernier en train de boire une bouteille de champagne au volant de sa Ferrari, qu'il conduit en état d'ivresse. La vidéo a choqué les internautes marocains, qui ont qualifié le conducteur de "fils à papa" et condamné l'impunité à laquelle ce dernier semble avoir droit d'après son attitude.

 

Il s’agit, selon nos sources, du jeune homme Hamza D., neveu de l'ancien parlementaire Hassan D. et fils du défunt Mohamed D., administrateur directeur général d’Atlas Sahara, disparu en mai 2015..

La source : ici